L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilActualitésVie syndicale

Communiqué de Presse : les orthophonistes au cœur de la Prévention !

Communiqué de Presse : les orthophonistes au cœur de la prévention !

Les orthophonistes demandent la reconnaissance de leur rôle d’acteurs et actrices dans la prévention auprès des adultes

La Fédération nationale des orthophonistes (FNO) soutient la priorité qui est accordée à la prévention, garante de la santé de toutes et tous, suite à l’annonce faite par le ministre de la Santé et de la Prévention, François Braun, de proposer des consultations de prévention prises en charge à 100% aux “âges clés de la vie” (25, 45 et 65 ans).

Les orthophonistes interviennent dans le cadre d’activités de prévention et de dépistage, dans les programmes d’éducation thérapeutique du patient, et procèdent à des activités d’expertise et de conseil, ainsi que de coordination des soins. En tant que professionnel·les de premier recours, l’action des orthophonistes en matière de prévention s’effectue au quotidien auprès de l’ensemble de la population.

L’expertise des orthophonistes dans le domaine de la prévention auprès des adultes s’exerce dans tous les domaines de notre champ de compétences, à la fois en prévention primaire et secondaire notamment

  • dans le domaine de la prévention des troubles de la sphère ORL (presbyacousie, troubles de la phonation, etc…)
  • dans le domaine de la prévention des facteurs de risques des maladies neurodégénératives
  • dans le domaine de la prévention des facteurs de risques d’AVC, première cause de handicap acquis à l’âge adulte.
  • dans le domaine de la prévention des facteurs de risques en oncologie ORL et neuro-oncologie.

A l’heure actuelle, ces compétences de santé publique ne sont valorisées par aucun acte de notre nomenclature.

Nous serons vigilant·es à ce que ces mesures gouvernementales en faveur de la prévention puissent se concrétiser par une réelle politique de prévention à destination des usagèr·es et des professionnel·les de santé et ouvre la voie à la valorisation des actions de prévention portées depuis des années par l’ensemble des orthophonistes.

Concrètement, la création d’un acte de prévention auprès des adultes, dans la continuité de celui ajouté dernièrement à notre nomenclature pour les enfants paraît incontournable.

Communiqué de Presse – La FNO appelle à la mobilisation des orthophonistes

Communiqué de Presse : La FNO appelle à la mobilisation des orthophonistes.

Le 29 septembre, mobilisation des orthophonistes pour la défense de la formation et de l’accès aux soins

Depuis plus de dix ans, la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) alerte le gouvernement sur la disparition des orthophonistes dans les milieux hospitaliers et médico-sociaux, avec des répercussions massives :

  • une prise en soin  altérée et une perte de chance pour les patient·es dans les établissements
  • une formation initiale en danger avec des lieux de stage, des encadrements de mémoire, des enseignements spécifiques qui disparaissent
  • une charge de travail répercutée sur les professionnel·les qui exercent en libéral qui peinent à répondre à la demande de soins et voient leurs listes d’attente s’allonger
  • un mal-être de la profession et une dégradation de la santé des orthophonistes.

Les demi-mesures prises à ce jour ne suffisent pas à pallier ces conséquences.

Les professionnel·les épuisent, les étudiant·es se découragent et les usager·ères sont délaissé·es.

Cela a des conséquences sur le libéral : la charge de travail des orthophonistes en libéral augmente et les bas salaires dans les établissements sont le corollaire des bas revenus en libéral. 

La FNO revendique :

  • une revalorisation des grilles salariales à hauteur Bac +5 
  • une réelle évolution de carrière 
  • la création d’un statut hospitalo-universitaire
  • la création ou la réouverture des postes d’orthophonistes dans les projets médico-soignants des établissements
  • la revalorisation des actes en libéral 

Il est urgent d’agir !

La FNO appelle tous les professionnel·les, exerçant en salariat et en libéral, étudiant·es, enseignant·es, maîtres de stages, directeurs et directrices de mémoires, associations de patient·es à se rassembler le jeudi 29 septembre, dans toute la France, pour défendre l’accès aux soins et la formation initiale.

Le gouvernement doit agir !

Manifestation du 29 septembre : La FNO se mobilise pour la défense de l’exercice salarié

La Fédération nationale des orthophonistes  se mobilise pour la défense de l’exercice salarié.

Nous vous proposons de vous joindre à nous le jeudi 29 septembre à 13h45 Place Denfert Rochereau côté rue Denfert Rochereau pour suivre ensemble le trajet de la manifestation.

On vous attend nombreux·euses. Votre présence est importante

L’effet domino des bas salaires

Salaires bas = emplois précaires

● 50% des étudiant·es souhaiteraient débuter en salariat mais les conditions financières ne permettent pas d’accepter ces postes.

● Devant le manque d’attractivité des postes à temps plein, des temps partiels sont proposés.

● Les postes non pourvus sont transformés et proposés à d’autres professionnel·les, accélérant la disparition des orthophonistes des institutions.

● L’offre de soin orthophonique disparaît du projet médical des établissements.

● Le recours aux contrats à durée déterminée à répétition dans le secteur public contribue un peu plus à cette précarité.

● Les grilles salariales des conventions du secteur médico-social privé sont encore moins attractives que celles de la fonction publique.

Emplois précaires = dégradations des conditions de travail

● L’orthophoniste est un·e professionnel·le aux niveaux d’expertise et d’autonomie reconnus. Les décisions thérapeutiques des orthophonistes ne devraient ainsi pas dépendre d’un cadre de santé.

● Des glissements de poste s’opèrent face aux difficultés de recrutement. Les  actes spécifiques des orthophonistes sont repris par d’autres professions qui n’ont pas nos compétences.

● Le manque d’orthophonistes dans les équipes entraîne un accroissement de la charge de travail qui provoque un mal être chez les orthophonistes salarié·es.

Pas d’orthophoniste dans les services = perte de chance pour les patients.

● Le manque d’orthophonistes dans les services hospitaliers entraîne un sous diagnostic de certaines difficultés ou pathologies et une mauvaise orientation en libéral à la sortie.

● La connaissance de notre sphère d’intervention devient méconnue ce qui appauvrit la pluridisciplinarité.  

● Les patients doivent pouvoir bénéficier de l’expertise des orthophonistes !

Disparition des lieux de stage

● Cette disparition des orthophonistes salarié·es impacte aussi les futur·es orthophonistes.

● Les étudiant·es voient disparaître petit à petit les lieux de stage et ne découvrent plus le travail en institution ni les spécificités du rôle de l’orthophoniste en leur sein.

Les conséquences sur le libéral

● La charge de travail des orthophonistes en libéral augmente.

● Les bas salaires dans les établissements sont le corollaire des bas revenus en libéral.

La disparition des postes d’orthophonistes en salariat est un danger pour toute la profession et pour l’accès au soin !

Orthophonistes du secteur privé, du secteur public, en exercice libéral, étudiant·es, il y a urgence!

Une nouvelle fois, unissons-nous !

Retrouvez ci-dessous des documents pour vos manifestations en région.

Communiqué de presse : L’intersyndicale des orthophonistes appelle à une mobilisation massive.

Communiqué de presse : L’intersyndicale des orthophonistes appelle à une mobilisation massive.

Le 6 septembre avait lieu une rencontre entre l’intersyndicale orthophoniste et deux conseillers du ministère de la Santé et de la Prévention.

Ce rendez-vous n’a pas abouti à des solutions, au contraire nous avons dû présenter, une fois de plus, nos revendications.

Nous voulons être entendus et, pour cela, nous soutenons les appels à la grève des 22 et 29 septembre 2022.

Le 22 septembre pour une journée d’action nationale dans la santé, le social et le médico-social et le 29 septembre pour les salaires.

Rapprochez-vous des syndicats grandes centrales de vos établissements afin de connaître les lieux de rassemblement.

Vous trouverez ci-dessous le Communiqué de Presse

Les demandes de la FNO face à l’inflation

Des rendez-vous décisifs pour la FNO

Rendez-vous avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche : la FNO présente ses objectifs et demande la création d’un groupe de travail Le 19 juillet  une délégation…

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents

Bienvenue à la FNO

Adhérent·es Prem’s – Bienvenue à la FNO Chèr·es collègues, Nous nous réjouissons de vous compter parmi nos adhérent·es, et vous remercions pour votre adhésion ! De la même façon que…

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents

Rendez-vous avec M. Laboux, le conseiller santé de la nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Rendez-vous avec M. Laboux, le conseiller santé de la nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Comme après chaque changement de ministère, la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) demande des rendez-vous au ministère de la Santé ainsi qu’au ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation afin de faire connaitre notre profession et exposer les problématiques du terrain.

Nous avons donc envoyé une demande de rendez-vous à Madame Sylvie Retailleau, la nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur. Suite à ce courrier, le ministère vient de nous proposer un rendez-vous le 19 juillet avec Monsieur Olivier Laboux, le conseiller spécial santé de la ministre.

Sarah Degiovani, présidente, Frédérique Brin Henry chargée de mission Identité Professionnelle et Recherche et Alice Perdereau vice-présidente chargée de la formation initiale et de l’accès à la vie professionnelle assisteront à ce rendez-vous.

Les points abordés lors de ce rendez-vous seront les budgets des Centres de formation universitaire en orthophonie (CFUO), actuellement les budgets des CFUO ne permettent plus un enseignement de qualité,  beaucoup d’équipes pédagogiques sont en manque d’effectifs, les rémunérations des enseignants·es sont très faibles, il n’y a pas assez d’universitaires.

Cela sera également le moment d’essayer de débloquer des budgets pour les centres de formation en projet.

Nous insisterons également sur la volonté de créer rapidement un groupe de travail avec le Collège des centres de formation universitaire en orthophonie (CCFUO) et la Fédération nationale des étudiants en orthophonie (FNÉO) afin de travailler sur le contenu de la maquette.

Le deuxième point abordé sera celui de la problématique de la commission d’autorisation d’exercice du Grand Est, dans laquelle la grille d’équivalence n’est pas respectée.

Le troisième point abordé sera celui de la création d’un statut hospitalo-universitaire.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des échanges et réponses de Monsieur Laboux lors de ce rendez-vous.

Le texte d’orientations 2022-2025 : un texte ambitieux pour une équipe déjà au travail

Le texte d’orientation 2022-2025 : un texte ambitieux pour une équipe déjà au travail

Lors du XXIXème congrès fédéral de la Fédération nationale des orthophonistes qui s’est déroulé à Arles du 9 au 11 juin 2022, le conseil d’administration fédéral de la FNO a voté le texte d’orientations pour le mandat 2022-2023.

Ce texte engage les élu·es pour les trois années à venir et a été construit à partir des retours des orthophonistes, adhérent·es ou non adhérent·es à la FNO, sur l’ensemble du territoire, suite aux multiples rencontres de terrain organisées au niveau local et régional en 2021.

Vous pouvez télécharger ce texte en cliquant sur le lien ci-dessous :

Les réformes successives de notre système de santé ont dessiné un paysage nouveau qui évolue régulièrement et nous oblige à adapter nos pratiques professionnelles et notre positionnement dans ce système.

La FNO reste attachée à la défense d’un principe égalitaire d’accès aux soins sur le territoire et reste en alerte face aux difficultés rencontrées dans l’exercice quotidien de notre profession.

Elle poursuit son engagement pour construire l’orthophonie de demain.

Pour les trois années à venir, nous nous attacherons à consolider ces avancées essentielles, notamment autour des deux axes suivants :

  • L’orthophoniste, professionnel·le de santé expert·e
  • L’orthophoniste au sein du système de santé

En rappelant que les orthophonistes sont des professionnel·les de santé expert·es, la FNO se montre toujours soucieuse de valoriser la place et le champ de compétences des orthophonistes, elle s’engage à poursuivre au cours de ce nouveau mandat sa mobilisation pour tous les orthophonistes.

La FNO souhaite affirmer le rôle de l’orthophoniste dans le système de santé en :

  • garantissant un exercice coordonné optimal pour les orthophonistes
  • construisant l’orthophonie de demain
  • formant et informant les orthophonistes et les autres professionel·les de santé
  • protégeant et valorisant nos pratiques professionnelles
  • encourageant l’autodétermination des usagèr·es du système de santé

Retrouvez ici les grands axes du texte d’orientations politiques de la FNO sous forme de carte mentale

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – NOMINATION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT

Création de ministères dédiés à la prévention, aux solidarités, à l’autonomie et aux personnes handicapées et d’un secrétariat d’Etat chargé de l’Enfance

La FNO salue les nominations des nouveaux membres du gouvernement

La Fédération Nationale des Orthophonistes voit dans les nominations du nouveau gouvernement un signal fort pour les professionnels de santé qu’elle représente et pour les patients qui nécessitent une prise en soins en orthophonie.

La FNO a toujours porté la prévention comme une des étapes essentielles du parcours de santé de nos concitoyens, la création d’un nouvel acte en avril dernier lors des négociations avec l’Assurance Maladie, intitulé « Bilan de prévention et d’accompagnement parental » n’est qu’un des nombreux exemples de l’engagement des orthophonistes dans cette démarche.

La FNO se réjouit de la création d’un ministère dédié aux solidarités, à l’autonomie et aux personnes handicapées. Les orthophonistes prennent quotidiennement en soins des personnes en perte d’autonomie ou porteuses de handicap, qui nécessitent que l’on prenne en compte la globalité de leur environnement et les difficultés auxquelles elles se heurtent quotidiennement.  La coordination avec le ministère de la Santé et de la Prévention et le secrétariat d’Etat chargé de l’Enfance devra être forte et permettre d’améliorer pour les patients une prise en charge globale de leur situation, facilitant notamment les interventions des professionnels de santé et des autres intervenants dans leur quotidien.

La FNO rappelle cependant qu’aujourd’hui, les patients vivent des situations dramatiques qu’il est urgent de prendre en compte. Les difficultés d’accès aux soins en orthophonie s’aggravent et ce, malgré les efforts de toute la profession, malgré les propositions de la Fédération et les solutions mises en place.

La FNO appelle les ministres en charge des parcours de santé mais aussi les ministres en charge des sujets de la démographie professionnelle, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le ministre de la transformation et de la fonction publique, la ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, à s’emparer de ces sujets transversaux.

La FNO, seule organisation représentative des orthophonistes, est prête à relever le défi d’une véritable politique de prévention et d’un meilleur accès aux soins des patients, à l’hôpital, dans le secteur médico-social et en ville, rendu possible par une politique de santé ambitieuse et coordonnée. Il faut maintenant donner les moyens réglementaires, financiers et humains aux orthophonistes, quel que soit leur mode d’exercice, pour qu’ils et elles puissent assurer l’ensemble de leurs missions.

La FNO s’engagera, comme elle l’a toujours fait, dans la construction d’une politique qui redonnera confiance aux orthophonistes dans le système de santé qu’ils et elles contribuent à faire vivre tous les jours.

Télécharger le communiqué de presse

Contact presse : 

Anne DEHÊTRE – Présidente de la FNO – 06 78 12 51 48