L'accès à la totalité de l'article est réservé aux adhérents
S'identifier - Pourquoi adhérer ?
AccueilActualitésPratiques Professionnelles

Des recommandations professionnelles sur le langage écrit en 2020

Le Collège Français d’Orthophonie (CFO)[1] publiera en 2020 des recommandations professionnelles concernant l’évaluation et l’intervention orthophonique pour les troubles du langage écrit.

Les contraintes de l’exercice professionnel quotidien laissent peu de temps aux orthophonistes pour l’étude et l’analyse de la littérature scientifique et des données probantes. Ces recommandations apporteront des ressources pour adapter au mieux l’intervention orthophonique à leurs patients, au cœur du parcours de santé des personnes présentant un trouble du langage écrit.

Les recommandations permettront :

  • d’analyser mieux encore la plainte,
  • de mieux définir le cadre d’intervention et les objectifs thérapeutiques,
  • de mieux déterminer les rythmes d’intervention les plus adaptés en termes de fréquence des séances et de durée du traitement ainsi que les critères d’arrêt.

Ces recommandations réaffirmeront la légitimité des orthophonistes dans le domaine de la prise en charge des troubles du langage écrit.

A cet effet, le CFO a mandaté un groupe de travail[2] constitué d’orthophonistes cliniciens, chercheurs, formateurs dans le domaine du langage écrit, avec l’appui d’universitaires dont le domaine de recherche concerne le langage écrit. Leur travail a débuté par une revue de la littérature et la rédaction d’articles de synthèse concernant :

  • le développement de la lecture et de l’orthographe chez l’enfant et l’adolescent,
  • la sémiologie des troubles développementaux du langage écrit chez l’enfant et l’adulte,
  • le processus évaluatif et diagnostique,
  • les données probantes pour l’intervention orthophonique.

En parallèle, les membres du groupe de travail ont recueilli, via une enquête en ligne auprès des orthophonistes, des informations sur les pratiques professionnelles et leurs réflexions sur le sujet du langage écrit. 1 300 orthophonistes ont répondu à cette enquête.

La rédaction de la synthèse des travaux du groupe est actuellement en cours, les documents produits seront ensuite soumis à un comité de relecture pour une publication de ces recommandations professionnelles au cours de l’année 2020.

Une conférence de présentation sera organisée et devrait être suivie de déclinaisons régionales sous forme de réunions professionnelles.

Dans une première partie, les troubles spécifiques du langage écrit seront classés et définis en termes de troubles neuro-développementaux, afin de déterminer des profils cliniques.

Dans une seconde partie seront présentés les principaux modèles théoriques de référence et concepts fondamentaux pour l’acquisition du langage écrit.

Dans une troisième partie, le Parcours de Santé en Langage Ecrit (PSLE) sera décliné selon différents types de profils cliniques décrits en amont dans la perspective de renforcer le service rendu aux personnes présentant des troubles du langage écrit et la qualité de la prise en soins. Les recommandations porteront sur la démarche d’évaluation et ses outils, la synthèse diagnostique et la terminologie associée, puis le traitement, en croisant les contraintes de la clinique de terrain avec les travaux scientifiques les plus récents (Evidence Based Practice) et les besoins du patient.

Enfin, dans une quatrième partie, la coordination entre différents intervenants au sein du PSLE sera abordée.

[1] Ce travail est réalisé sous l’égide du Collège Français d’Orthophonie, composé de la FNO et de l’Union Nationale pour le Développement de la recherche et de l’évaluation de l’orthophonie (UNADREO)
[2] Ce groupe est composé des orthophonistes suivants : Agnès Commeau-Witko, Caroline Delloye, Françoise Garcia, Marie-Christel Helloin, Aude Laloi, Laurence Launay, Gilles Leloup, Franck Médina, Sylvia Topouzkhanian et Monique Touzin-Brunod.

10e festival audiovisuel en orthophonie de Nancy

Le 10e Festival audiovisuel en orthophonie aura lieu les 20 & 21 novembre 2020 à Nancy

Pour sa 10e édition, le nouveau comité organisateur du festival a vu les choses en grand!

Les participants seront accueillis au Centre des Congrès Jean Prouvé de Nancy afin d’évoquer à travers plusieurs films la pluridisciplinarité et la complémentarité, thème retenu pour cette édition.

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Programme :

 

 

 

 

Journées GEORRIC les 12 et 13 mars

Le Georric regroupe des professionnels francophones impliqués dans l’implantation cochléaire.

Plus d’informations sur leur site internet.

Il organise ses prochaines journées les 12 et 13 mars prochains à Toulouse.

Leur thème est :

 

 Implantations cochléaires: Préparer le futur et mieux comprendre les patients complexes

 

Retrouvez ci-dessous le programme de ces journées.

Vidéo congrès scientifique 2020 à Lille

Le syndicat régional des orthophonistes du Nord Pas de Calais (SRONP) est fier de vous proposer cette vidéo de présentation du 28ème congrès scientifique de la FNO.
Ce congrès portera sur la phonation. Intitulé “Sur la voie des Voix”, il aura lieu à Lille du 5 au 7 novembre novembre prochains. 

Découvrez dans la vidéo ci-dessous la belle ville de Lille, sur un air bien connu de la région !

Vous trouverez bientôt plus d’informations sur le programme et les inscriptions !

Le conseil d’administration vote pour la création d’une section de CNU “sciences orthophoniques”

Le Conseil d’administration fédéral de la FNO, réuni le 18 et 19 décembre 2020, a examiné le contenu des derniers arrêtés et décrets parus concernant les sections du Conseil National des Universités (CNU).

Le CNU est l’organe du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui concourt aux carrières des enseignants-chercheurs, notamment en attribuant une « qualification » (pour une durée de 4 années) leur permettant de se porter candidat aux postes de maîtres de conférence et de professeur des universités.

Les membres du Conseil d’administration fédéral ont discuté des enjeux fondamentaux que représente la juste reconnaissance du champ disciplinaire spécifique de l’orthophonie. Ils ont également échangé sur les options offertes actuellement aux orthophonistes docteur·es en sciences pour leur qualification.

A l’issue de ces discussions et de façon unanime, le Conseil d’administration fédéral a confirmé la position tenue jusqu’à l’automne par l’ensemble des parties prenantes position et a voté en faveur de la création d’une section CNU Sciences Orthophoniques distincte des sections créées en 2019.

Le CAF donne mandat au bureau de la FNO pour la poursuite des travaux visant à la création de la section Sciences Orthophoniques.

Références :

  • Décrets n° 2019-1107 et 2019-1108 du 30 octobre 2019 permettant le recrutement d’enseignants-chercheurs dans les disciplines maïeutique, sciences de la réadaptation et de la rééducation et sciences infirmières
  • Arrêté du 6 décembre 2019 portant nomination au Conseil national des universités pour les disciplines de santé

Lettre d’engagement : une étape importante des négociations

Après de longs mois d’incertitudes et de négociations qui ont plongé les orthophonistes dans le doute, l’inquiétude voire l’angoisse, les éléments apportant des bases pour les décisions avec les orthophonistes et les autres praticiens de santé se précisent.

Nous avons reçu vendredi 17 janvier, la lettre d’engagement  d’Agnès Buzyn et du secrétaire d’état chargé des retraites. Cette lettre fait suite au rendez-vous de la délégation de la FFPS, dont fait partie Anne Dehêtre, présidente de la FNO, avec Laurent Pietraszewski  mercredi 15 janvier.

Cette lettre est une étape importante des négociations dans le cadre de la réforme des retraites pour les orthophonistes, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes, les orthoptistes et les podologues libéraux ; elle acte les points suivants :

  • le maintien de la caisse de retraite propre à nos professions, au sein du régime universel, qui continuera à gérer par délégation nos dossiers de retraite, nos régimes d’invalidité et de prévoyance spécifiques, ainsi que le fonds d’action sociale et gardera la gestion des réserves. La CARPIMKO restera notre guichet unique.
  • la référence aux simulations à différents niveaux de revenus qui montrent que les praticiens de santé « bénéficieraient à terme (…) d’une pension significativement supérieure» et que le passage au système universel n’entraînera « pas ou   de hausses supplémentaires de charges par rapport à ce qui se serait passé sans la mise en place de la réforme ». Nous sommes en train de finaliser avec l’aide technique de l’actuaire de la CARPIMKO la vérification précise de ces simulations que nous partagerons .
  • « Le taux d’abattement permettant de calculer la nouvelle assiette sociale sera inscrit dans la loi »
  • « Ces résultats ont pu être obtenus grâce à la qualité du dialogue et la richesse des échanges entre la FFPS et les cabinets

Résultats du PHRIP 2019 : 4 orthophonistes investigateurs principaux !

Résultats du PHRIP 2019 :
4 orthophonistes investigateurs principaux !

Les résultats du Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale (PHRIP) viennent d’être publiés. Ce programme lancé en 2010 s’adresse aux professionnels de santé dits auxiliaires médicaux. Il s’agit d’un appel à projets de recherche ayant pour objectifs de soutenir la recherche autour du soin et ainsi de produire des connaissances permettant l’amélioration des soins et des pratiques.

Ce programme est très sélectif, et comporte deux phases successives :

  • une soumission d’une lettre d’intention au printemps,
  • si la lettre d’intention est retenue, la soumission du projet complet à l’automne.

Ces projets sont examinés au niveau national par des experts. Même si les infirmier·e·s sont les principaux bénéficiaires de ce programme (étant plus nombreux·euses à soumettre des projets) ; les orthophonistes font force de proposition.

Pour le PHRIP 2019, seuls 34 projets ont été retenus à l’issue de la deuxième phase de l’appel à projets.

Parmi ces 34 projets, quatre orthophonistes investigateurs principaux ont obtenu ce financement très sélectif. Toutes nos félicitations à ces collègues !

Il s’agit de :

  • Mathieu Balaguer du CHU de Toulouse pour un projet intitulé : “Validité d’une tâche de Décodage Acoustico Phonétique Automatisée sur les Déficits Anatomo-Fonctionnels dans l’Évaluation paramédicale des troubles de la parole des patients traités pour un cancer de la cavité buccale ou de l’oropharynx” (DAPADAF-E)
  • Claire Gentil des Hôpitaux Civils de Lyon pour un projet intitulé : “Évaluation d’un programme d’ACCOMpagnement des patients dans la Prévention des risques liés à l’impact des troubles cognitifs sur la conduite Automobile en Gériatrie et Neurologie” (ACCOMPAGNE).
  • Maryel Hardel du CHU de Caen pour un projet intitulé : “Rééducation des troubles olfactifs après un accident vasculaire cérébral chez l’adulte” (RE-OLF)
  • Marie Villain de l’AP-HP (Paris) pour un projet intitulé : “Développement d’un outil d’évaluation de la prosodie réceptive dans les suites d’un AVC droit : Utilisation du paradigme de « reverse correlation »” (ProsAVC)

Pour plus d’informations :

  • La page dédiée aux projets annuels de recherche sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé
  • L’article intitulé “Bilan de 5 ans du Programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale (PHRIP): quels enjeux, quels défis?” publié par Louisa Stuwe, Malorie PArent et Olivier Louvet en 2015

La FNO et la MGEN renouvellent leur partenariat de prévention

Depuis plusieurs années déjà, la FNO est partenaire de la MGEN dans la prévention primaire et secondaire des troubles de la voix auprès des enseignant·es de l’Éducation Nationale.

En association avec la MGEN, la FNO entretient et anime un réseau national d’intervenant·es proposant des ateliers d’informations et de prévention des troubles vocaux inhérents au métier d’enseignant·e. Ces actions s’inscrivent dans le cadre des réseaux PAS (Prévention – Aide – Suivi), dispositif gratuit et accessible à l’ensemble des professionnel·les de l’Éducation Nationale mis en place grâce à un partenariat entre la MGEN et l’Éducation Nationale.

La FNO contribue et expertise également des outils de prévention des troubles de vocaux tels que l’application de coaching vocal Vocal’iz. Vocal’iz est un outil gratuit à destination des professionnel·les de l’Éducation Nationale mais également du grand public. Il propose différents programmes d’accompagnement vocal pour entretenir sa voix au quotidien ou encore apprendre à utiliser sa voix face à un public.

Aujourd’hui, mercredi 4 décembre 2019, la FNO a le plaisir d’annoncer le renouvellement de sa collaboration avec la MGEN en signant une convention de partenariat pour cinq ans.

20 propositions pour l’accès aux soins en orthophonie

La réponse à la demande de soins en orthophonie :
Un enjeu majeur de santé publique,
une nécessité pour notre profession,
une priorité de la Fédération Nationale des Orthophonistes !

 

L’accès aux soins en orthophonie consiste à permettre à la population qui le nécessite, sur l’ensemble du territoire national, d’obtenir un rendez-vous chez un orthophoniste dans des délais qui permettent une réponse de prise en soins adaptée à la demande.

C’est un enjeu de santé public majeur, et c’est une priorité pour la Fédération nationale des orthophonistes. 

Il s’agit d’une question prioritaire pour la profession car les orthophonistes veulent et doivent pouvoir répondre à ces demandes de soins, sans être soumis à des contraintes intenables d’agenda et y contraindre leurs patients. Les séances d’orthophonie ont une durée minimale définie règlementairement, et ne concernent, majoritairement,qu’un patient à la fois.

Les orthophonistes sont de plus en plus victimes d’épuisement professionnel face aux constantes demandes auxquelles ils ne peuvent plus répondre.

C’est un risque professionnel, un risque pour le maintien de la qualité des soins et par répercussion, un risque pour les patients !

Alors quelles solutions ? 

La FNO avait présenté dès mai 2018 à la ministre de la Santé des pistes innovantes constituées par 6 axes d’amélioration déclinées en 20 propositions pour traiter de manière globale cette difficulté à répondre à la demande de soins pour les orthophonistes.

En agissant sur tous les leviers en même temps, du repérage à l’intervention, de la formation initiale à la formation continue, à la fois sur l’exercice libéral et l’exercice salarié, l’accès aux soins en orthophonie peut être largement facilité et ne plus connaitre cet engorgement actuel délétère.

la FNO demande à la ministre de la santé de prendre en compte nos propositions afin de répondre de manière efficace et pérenne à ce problème qui est devenu, aujourd’hui, une URGENCE.

Cliquez ici pour lire les 20 propositions de la FNO.

Article mis à jour le 30 octobre 2019
Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, écrivez nous à contact@fno.fr

allo-ortho.com : un nouveau site dédié à la prévention en orthophonie

allo-ortho.com : un nouveau site pour
améliorer l’accès aux soins orthophoniques

L’association Plateforme Prévention et Soins en Orthophonie (PPSO), créée par la FNO, ses syndicats régionaux, les URPS orthophonistes et les associations de prévention vous présente le site allo-ortho.com !

allo-ortho.com est un site dédié à la prévention des troubles du langage, de la communication, de la cognition mathématique et de la déglutition, à destination du grand public.

Son objectif est de répondre aux interrogations quant à un recours à des soins en orthophonie.

Pour cela, il met à disposition du grand public une information de qualité pour mieux comprendre les troubles et savoir si le recours à un·e orthophoniste s’impose !

Dès à présent, n’hésitez pas le diffuser !